Skip navigation

Élodie qui ,naguère, se moquait d’un communiste masqué et qui entretenait une correspondance plus ou moins crédible avec mister p(voir extrait ci-dessous) qui prétendait recevoir des caricatures de mister p(Pierre Morin) qui ressemblait étrangement à d’autres caricatures de son cru a décidé de fermer son blog d’humour politique à sens unique plutôt que de se dévoiler. Sa campagne de salissage visant Pauline Marois était aussi honteux que Le blog du chien deStéphane Dion (une invention du parti conservateur). Je crois que les blogeurs adéquistes vont maintenant faire un peu plus attention avant de colloporter des demi-vérité(comme par exemple: l’histoire de la toilette silencieuse)

un extrait du blogue d’Élodie

22 août 2007

– « Salut Élodie, à défaut de se rencontrer en direct, je poursuis nos
échanges de courriels. J’ai lu avec attention ta saga avec ton << p’tit
communiste >> l’un de mes préférés également. Cela m’a inspiré cette photo
trafiquée dans le plus pur style stalinien, il appréciera certainement.
J’espère que tu la publieras sur ton blogue. En passant, Agnès Maltais
t’a bien eu là! C’est vrai qu’inaugurer une épicerie c’est loin du lustre
du coûteux Palais Montcalm… mais ça fait aussi partie de la vie d’un député,
même péquiste. Je ne sais pas pour elle, mais moi, j’avais deviné l’ironie
de ton billet. Je crois que les éternelles turpitudes du caucus péquiste ne
lui permettent pas d’apprécier à sa juste valeur ton sens de l’humour…

mister p

Quelques réactions face à l’affaire Élodie

Gilles Taillon, publie souvent des commentaires au bas des entrées de Mme Gagnon-Martin. 

«Ni l’ADQ ni l’aile parlementaire de l’ADQ ne m’ont mandaté, approuvé ou commandité. Je blogue parce que cela me plaît, voilà! Y voir autre chose, c’est être à côté de la vérité, penser que mon employeur s’en servira pour passer des messages, c’est nager en pleine théorie du complot, ce qui me fera soupçonner que mes fans proviennent aussi de Québec solitaire!» Mais ce projet de blogue personnel a fait long feu. Son devoir de réserve comme employé de l’ADQ l’empêchait de continuer, nous a-t-on expliqué hier à l’ADQ. 

 

Les blogueurs qui accusent Pierre Morin de se cacher derrière Élodie Gagnon-Martin «pour diffamer Mme Marois» font remarquer la grande parenté du style et du caractère chez les deux personnages. Ils sont résolument antipéquistes et de droite, apprécient les mêmes caricaturistes et publient les mêmes bannières («Sauver le Darfour», notamment). Le vocabulaire et les expressions («scoop de l’année», «théorie du complot») sont apparentés. Élodie oublie même assez souvent d’accorder ses phrases au féminin. 

L’ADQ et le principal intéressé ont tous deux rejeté ces théories hier. Le directeur des communications Jean-Nicolas Gagné a déclaré à propos de M. Morin: «À moins qu’il ne le cache, je peux affirmer que Pierre ne fait pas de blogue. Je peux le garantir: Élodie [Girardin-Lajoie] non plus ne fait pas de blogue.» M. Gagné a dit s’être fait poser la question à plusieurs reprises depuis quelque temps. «C’est devenu une blague entre nous. Lorsque Élodie [Girardin-Lajoie] s’en va vers son bureau, on lui dit: « C’est ça, tu t’en vas faire ton blogue! » Et on rit parce que c’est tellement pas son genre.»

Après avoir argué du devoir de réserve de M. Morin pendant trois jours, le service des communications de l’ADQ, en toute fin de journée hier, a finalement permis au Devoir de l’avoir en entrevue. «C’est faux, cette histoire. Est-ce qu’il va falloir que je passe un test d’ADN? Si je bloguais encore, j’écrirais que ces péquistes devraient, eux, passer un test d’urine», a-t-il répondu. «Je ne suis pas blonde et je n’ai pas les yeux verts comme Élodie», a-t-il ajouté. «De toute façon, si je me fie aux rumeurs, je serais derrière une vingtaine de blogues. Ils sont spécialistes de l’exagération, les péquistes. Comme dans leurs budgets et dans leur déficits», a-t-il pesté. M. Morin a raconté que lorsqu’un journaliste avait percé le mystère de l’identité de MisterP, pendant la campagne électorale, il était tout de suite passé aux aveux. «Je ne voulais pas me cacher. J’ai dit qui j’étais», a-t-il déclaré.


http://www.ledevoir.com/2007/09/28/158572.html

Soupçonné de ne pas être celle qu’elle dit être, pointée du doigt comme étant peut-être même un collectif à la solde d’un parti politique, elle a plié bagage plutôt que de se montrer. L’anonymat n’est, ici, pas en cause. L’usurpation d’identité l’est. Un cas de figure nommé astroturfing

http://zeroseconde.blogspot.com/2007/09/exit-elodie.html

l’ADQ n’a pas voulu passer la fin de semaine sur cette histoire que je ne serais pas surpris…

http://carnets.opossum.ca/mario/archives/2007/09/apprendre_lire.html

hdufort :Le DGEQ, qui est complètement dépassé par le Web depuis la dernière campagne électorale, devrait publier un code de conduite clair à ce sujet. On se souvient des vidéos diffusées sur YouTube par le PLQ, qui ont dû être retirées car elles n’avaient pas été déclarées et comptabilisées.Il faudrait donc clarifier les règles en ce qui a trait aux activités promotionnelles (car c’est de cela qu’il s’agit) des employés des partis politiques; qui sait, quelques militants libéraux ou péquistes vont peut-être aussi se retrouver dans une situation semblable!

http://www.antagoniste.net/?p=1947

Face à une multitude de suppositions et d’hypothèses sur l’identité douteuse de la blogueuse, si Élodie n’est pas Pierre Morin, si elle ne travaille pas à l’Assemblée nationale et est une simple Montréalaise adéquiste travailleure autonome comme elle le prétend, je me questionne à savoir pourquoi n’a-t-elle pas accepté d’accorder une entrevue au journaliste Antoine Robitaille ?Pourquoi avoir fermé l’accès à son blogue si abruptement, si elle n’a rien à se reprocher, sinon que de vouloir garder l’anonymat ?Le comportement d’Élodie, à défaut d’être rassurant et éclairant, mène à croire que certaines hypothèses soient vraies.

http://plumesouverainiste.com/2007/09/29/les-dessous-dune-arnaque-adequiste/

La seule explication logique du retrait de ce blogue, c’est celle-là. Si le blogueur n’était pas Pierre Morin, il serait toujours actif. Si le blogueur était Pierre Morin et qu’il n’en avait été que de lui, il le serait aussi.

http://vclaude.blog.com/2131019/

Ce qui est ironique, c’est que le blogue d’Élodie parlait plus de Pauline Marois que de l’ADQ, alors que c’est un blogue adéquiste.


RWatch:Elle était d’ailleurs la seule personne à reçevoir les montages photos de Pierre Morin, dont d’ailleurs celui du jeune communiste ou la parodie de la comission Bouchard-Taylor. Elle a ensuite supprimée plusieurs billets dans lequel elle montrait de soi-disant «échanges de courriels» entre «elle» et MisterP. Elle oubliait d’accorder ses phrases au féminin quand elle parlait au «je» et fit semblant de faire une virée de filles en Italie (tout en prenant soin de venir sur le site et d’écrire des caractères pourtant non-disponible sur un clavier italien)…

http://ideesjh.net/2007/09/29/laffaire-elodie/

http://renartleveille.blogspot.com/2007/09/lodie-gagnon-martin-un-blogue-cl-en.html http://uhec.net/2007/09/28/437/

http://radicarl.net/?p=180

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/surLeWeb/index.asp
http://blogue.pq.org/?p=117


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :