Skip navigation

J’ai entamé cette action réflexive sur et grâce à facebook. Un club appelé Petition to revoke the independance of the United States of America regroupant 82 854 membre se moque du concept de nation. Ce qui m’a inspiré Petition to revoke the independence of Canada. J’ai développé un argumentaire où j’ai recyclé la rhétorique fédéraliste de Pierre Trudeau : It is not the concept of nation that is retrograde ; it is the idea that the nation must necessarily be sovereign.

Pourquoi ne pas faire une pierre deux coups: pour arriver à l’indépendance du Québec sans pakistaniser le Canada, il suffit d’entamer un processus long, complexe et plutôt utopique. Quelque chose digne du vingt-deux ème siècle !Quelque chose qui va prendre de cours les fédéralistes, quelque chose qui va les déculotter.Quelque chose digne du cri primal d’Elvis Gratton. Ce think big c’est ni plus ni moins que une révolution mondiale qui promet de résoudre les problèmes internationaux. Ce concept rassembleur permettra une réinvention des structures politiques dans un contexte où une nouvelle entente d’égal à égal pourra se faire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :