Skip navigation

Enfin, à mes risques et périls, j’ajouterais une théorie personnelle sur le présent comportement peu orthodoxe du Parti québécois. Il est sous le contrôle de femmes: Pauline Marois, Diane Lemieux, Agnès Maltais et dans une moindre mesure, Louise Harel. François Gendron est le chef parlementaire par intérim; il est respecté pour son ancienneté et son gros bon sens, mais le véritable pouvoir est rendu ailleurs. Les femmes exercent leurs rapports de force très différemment des hommes, qui jouent la «game» en négociant au donnant-donnant, en toute complicité, selon les règles traditionnelles des «boys». Les habitués des relations de travail savent que les négociations avec une table de femmes porte-parole syndicales sont très différentes et souvent déconcertantes pour eux. Le même phénomène se vérifie actuellement au PQ. La leader Diane Lemieux fait par exemple la pluie et le beau temps depuis deux mois au Bureau de l’Assemblée nationale où se règlent les questions relatives au fonctionnement de l’Assemblée et aux conditions matérielles attribuées aux partis et aux députés. Elle cherche à faire agenouiller tout le monde.

On disait le PQ difficile à comprendre, le voilà dirigé par des femmes. Il n’a certainement pas fini de nous décontenancer. Nous n’avions rien vu.
c’était un extrait de Femmes de pouvoir de J. Jacques Samson

Qu’en pensez-vous ?

Est-ce que cet opinion est sexiste?

Est-ce une généralisation abusive de dénoncer quatre femmes au tempérament fougueux ?

Ou bien est-ce l’opinion de quelqu’un avec un parti pris pour les libéraux du très « humble » Jean Charest !

One Comment

  1. Quelqu’un qui supporte les Libéraux serait bien mal placé pour critiquer les femmes politiciennes du PQ… après que Jean Charest ait nommé un cabinet formé à 50% de femmes justement!

    Personnellement, je ne crois pas aux vertus d’un sexe ou de l’autre, en politique. Je ne crois pas que les femmes dirigent de manière plus humaniste, pas plus que je crois que les autochtones soient nécessairement des écologistes innés, ou que tous les Africains naissent en sachant danser et jouer du tam-tam!

    Il faudrait arrêter de se dire progressistes tout en utilisant des stéréotypes dans nos jugements de tous les jours.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :